Date

Les 12 astuces d’une Kinésiologue pour gérer sa solitude

Actuellement, nous vivons un période difficile pour tous, des douleurs physiques et émotionnelles parcourues dans nos corps, dans nos cœurs et dans le monde entier. Cette situation incite l’Homme à s’apporter des petites bulles d’oxygène. Chacun se positionne avec son histoire, son vécu et sa situation du moment.

Nous avons toujours la possibilité d’y voir de la lumière dans l’obscurité. Pour ceux qui le peuvent, mettre en place de nouvelles habitudes dans votre quotidien et de concevoir la vie sous un autre prisme pourraient vous enrichir. Ce que je souhaite partager ce jour : mes intimes convictions sur l’Humain, des clefs pour avancer en douceur chaque jour.

L’Humain face à la solitude

Nous pouvons éprouver des moments de solitude avec des degrés d’intensité lors de situation de vie particulière comme une épidémie, des conflits face à notre entourage (personnel et/ou professionnel). La solitude la plus gênante, la plus profonde est la solitude intérieure, même lorsque vous êtes entouré(e)s, vous pouvez sentir qu’elle est bien présente cette solitude intérieure. Cette dernière, peut être cyclique ou très temporaire, elle peut être vécue aussi dans des moments ou tout va bien à la maison. Car cette solitude peut être profondre comme un tsunami émotionnel.

Cette solitude peut nous atteindre par différents biais : par des émotions comme la tristesse, le chagrin, la colère mais aussi par des phases de déprime voir dépression, de renfermement.

Comme dit , mon humaniste préféré :  Christophe André :

« La solitude est une voie d’accès à la connaissance de soi et notre vie intérieure »

Vous allez trouver ça très certainement bizarre mais la solitude est essentielle à notre équilibre personnel. Il existe le nous en famille, le nous avec votre conjoint, le nous avec les enfants, le nous avec l’entourage et il existe le « Je ». Et comme je transmets à mes accompagnés au cabinet le «JE » est essentiel dans votre évolution personnelle donc prenez le temps de vous connecter à vous, seul(e) et de traverser vos émotions. Petit bémol la solitude subie ou imposée n’a pas les mêmes impacts sur l’Homme, vous pouvez tout de même en faire une force.

La souffrance source de lumière

L’essentiel de notre vie est hors du temps comme dit Alexandre Jollien, second humaniste que je porte dans mon cœur. Notre mental, que j’appelerai « l’esprit malin », spécule en permanence, il a se besoin d’être alimenté, il est emporté par des addictions, des désirs, des stimulations qui l’empêche d’être en paix. Pour ne plus souffrir : oser avoir une vie plus contemplative « ici et maintenant », au final serait source de lumière. Accepter nos blessures, accueillir nos émotions sont des clefs au mieux être. Comme dit, Nielsche : « Il faut encore porter du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse »

Je vous encourage à mettre en place de jolies choses pour vous, pour passer ces différentes phases de vie. Voici mes idées :

  1. Connexion à son essentiel

Pour ceux qui ne travaillent pas, coupez le réveil, vous n’avez plus besoin de réguler votre journée avec des heures fixes. Pour tous, coupez le plus possible avec les réseaux sociaux, les grands médias comme la télévision qui vont vous aliéner et vous mettre dans un état de peur permanente (informations négatives à répétion). Prenez les informations les plus importantes pour continuer à vivre, prenez soin de vous et de votre famille. Les journées passent beaucoup plus vite quand on se coupe de tout pour ne plus subir l’attractivité médiatique.

  1. Créativité : sors de ce corps!

Du chalet de jardin, à la peinture sur toile, à de nouvelles compositions artistiques musicales ;  je vous préconise de vivre pleinement l’instant présent en harmonisant votre quotidien avec des choses simples que vous pouvez créer de vous même. Je me suis mise à la customisation de bustes, je colorie des mandalas… Les idées chez moi fusent et je prends vraiment du plaisir à mettre en place tout ce que j’aime et tout ce que je n’ai pas le temps de faire au quotidien.

  1. Petits plats en veux tu en voilà

Prendre ce temps pour découvrir ce « Chef cuistot » qui vibre en vous. Regardez sur le net, prenez des conseils et mettez-vous la cuisine… Et prenez le temps de manger du frais, fait maison (à banir de votre frigidaire : les produits industrialisés). Créez votre lutin de nouvelles recettes et pour ceux qui ne savent pas cuisiner, c’est le bon moment pour vous y mettre. Les tutos réalisés sur le net sont vraiment accessibles pour tous. Profitez pour récupérer de la nourriture saine et locale autour de vous et faites fonctionner nos marchands locaux. Sélectionnez vos achats et préparez plats en conscience.

  1. Ménage « in » et ménage « out »

Il est temps globalement d’harmoniser votre intérieur et votre extérieur….

Ménage « out » : faites tout ce que vous n’avez pas le temps de faire au quotidien. Triez vos documents administratifs/vos vêtements, faites du vide dans votre logement c’est le ménage « out ». Au final, nous n’avons pas besoin de grand chose pour être heureux sur cette planète. C’est une évidence, mais pas forcément pour tout le monde. J’ai compris petit à petit que la quête de la simplicité était la façon la plus juste de vivre à la fois confortablement et selon notre conscience. En cette période, nous ne sommes pas piéger par le consumérisme et bien tant mieux les personnes vont apprendre à vivre simplement et redécouvrir la vie. Cessez de trop posséder, vous aurez plus de temps à consacrer à votre corps. Et lorsque, vous vous sentirez bien dans votre corps, vous pourrez l’oublier et cultiver votre esprit, accéder à une existence pleine de sens.

Ménage « in » : le bon moment pour travailler sur vos peurs, vos fragilités, vos difficultés en regardant à l’intérieur de vous. Il est temps de se stopper et de regarder si vous êtes à votre juste place. En séance, je parle d’alignement entre son cœur et le mental. Est-ce que votre vie correspond vraiment à ce que vous êtes rééellement au plus profonds de vous même?!

Je vous encourage à regarder pendant cette période de jolies vidéos qui peuvent mettre du sens dans votre vie :

  • Krishnamurti La nécessité d’être seul Livre Audio – 2017
  • La souffrance source de lumière – Alexandre Jollien
  • Irène Grosjean : guider vers la guérison et la pleine santé
  1. Des exercices de connexion à soi pour relancer son énergie

Le matin on se lève en douceur en prenant contact avec son être. Que vous soyez célibataire avec une vie très active ou parents exténués par le quotidien avec  4 enfants, rien ni personne ne vous empêchent de trouver du temps pour vous. Je vous conseille de prendre soin de vous avant que tout le monde se lève : un moment de douceur qui booste l’organisme (corps, mental) toute la journée.

Quelques exercices pour votre bien-être :

  • respirez quelques soit votre état au réveil ; pensez à prendre conscience que vous êtes vivant et que vos poumons sont vos meilleurs amis
  • faites quelques auto massages matinaux pour mettre en éveil le sens du toucher et prendre contact avec votre corps
  • glissez quelques postures de yoga d’ancrage ou autres vous permettant de remplir ce petit corps d’énergie vitale
  • méditez, vous trouvez un paix intérieur et une envie de soulever des montagnes avec des actions claires et  mieux maitrisées
  1. Un sommeil respecté pour être aligné(e)

L’un des piliers de notre existence : le sommeil. C’est lui qui régule nos humeurs, nos émotions, notre niveau de concentration. Le sommeil permet de réguler l’organisme dans sa globalité. Prenez conscience que vos émotions, vos situations de vie non résolues et non évacuées ont de fort impacts sur votre sommeil (corps&mental). En cette période, suivez un rituel « spécial endormissement », que je peux vous fournir et surtout respectez vos heures de sommeil pour ne pas dérégler tout votre organisme. Gardez un rythme malgré les difficultés rencontrées.

  1. La lecture source d’ancrage

On court tout le temps et nous prenons rarement le temps de lire ce que l’on aime, profitez pour ouvrir la collection de livres qui végètent dans votre bibliothèque. Commandez sur internet quelques livres ou tout simplement téléchargez des e-book gratuits mis à disposition durant cette période pour vous distraire. La lecture permet d’être ici et maintenant dans l’instant présent. Elle permet d’apaiser, de vous poser et vous plonger aussi dans la révision de vos règles de grammaire, (pas négligeable non plus). Lisez avant de vous coucher,  je vous confirme que la lecture est un exercice efficace pour favoriser l’endormissement.

  1. L’écriture libératrice

Ouvrez, un journal intime, en déposant dans celui-ci, vos émotions du moment, les réactions de la journée, vos sensations…tout ce que vous pouvez vivre sur l’instant « t ». C’est un outil formidable de guérison de l’âme. Cela vous permet de déposer votre négativité mais aussi de prendre conscience de vos réactions/ intéractions et d’y remédier. Un bon moyen aussi d’observer votre mode de fonctionnement avec vous même et avec les autres. Et puis évacuer, ces émotions sur un papier permet d’éviter de faire souffrir votre âme et donc votre corps intrinséquement. L’écriture est libérateur…Vous ne savez pas à quel point. Du coup, lancez-vous…

  1.  La libération de l’enfant par le jeu

Si vous êtes en famille, prenez le temps de réaliser des jeux/activités physiques et de centrage, des jeux de société. Les enfants ont besoin de moments d’action et aussi d’inaction un peu comme nous. Plus, vous allez apprendre à vous centrer vous-même, plus il sera facile de centrer vos petits. Vous avez des tutos formidables sur internet pour créer et concevoir des jeux pour les enfants. En cherchant de nouveaux jeux pour vos enfants, vous allez vous découvrir, l’Humain est un créateur dans l’âme. Cette connexion à vos enfants permet d’améliorer la relation avec eux et tout le monde en sortira grandi de cette expérience de confinement.

  1. Méditation : découverte de notre vraie nature

Christophe André en parle dans son magnifique livre, et je vous confirme la méditation n’est pas un outil pour les perchés mais bien un bel outil de connexion à son être intérieur : à votre boussole d’amour… Je suis praticienne depuis plusieurs années désormais ;  seule ou en groupe  les bienfaits ressentis sont les suivants :

  • Une énergie à revendre,
  • Une vision claire de ce que l’on doit entreprendre jour après jour (en méditant tous les jours)
  • Une meilleure gestion de mes émotions (colère, frustrations, peurs…)
  • Un apprentissage de soi
  • Des solutions claires qui se présentent à nous.
  1. L’amour de soi : s’aimer

Un mot très global placardé dans toutes les revues spécialisées  « BIEN ETRE ». Ca veut dire quoi s’aimer ?? Personne nous l’apprend ni à l’école, ni votre manager en entreprise. Alors comment faire pour vous aimer ? Un vrai travail d’accompagnement de petite fourmis pour s’estimer, s’apprécier, s’aimer…. mais c’est possible. 2 étapes dans le changement de l’être :

  1. La prise de conscience de ce que l’on est avec de la douceur et beaucoup de bienveillance
  2. La mise en action des différentes prises de consciences.

S’aimer est la clef magique à la confiance en soi qui va amener de l’enthousiasme et à l’alignement avec son être profond : corps et mental. En s’aimant, vous allez mieux qualifier vos besoins, exprimer vos émotions et vos envies, vous avancerez sur votre propre chemin et non celui du voisin. L’amour de soi est un travail en profondeur à réaliser, à force de rechercher cet amour à la maison et cette reconnaissance au travail : vous vous épuiser ! Alors connectez-vous à votre être : la solution est là, elle est en vous. Devenez votre priorité.

  1. La Kinésiologie pour dissiper vos vos mots/maux

Planifiez des séances de Kinésiologie pour nettoyer vos blessures du passé, travaillez sur les situations de vie conflictuelle pour désamorcer des douleurs émotionnelles non verbalisées, des schémas de vie trop cristalisés. Le travail sur soi permet d’équilibrer son émotionnel, d’éviter une remontée de plaque d’eczémas, des douleurs dorsales non maitrisées. Alimentation, sommeil, activité physique déconnexion… Et si on profitait de ce moment de pose pour planifier/et tenter l’expérience de la Kinésiologie? Le panel d’outils du Kinésiologue propose une approche humaine douce et globale qui vise à équilibrer les personnes sur le plan mental, émotionnel, physique et énergétique. Grâce à un test musculaire, le praticien identifie les causes de tensions, de blocages, de conflits intérieurs ou physiques et invite la personne à s’auto-observer pour prendre conscience de ce qui se passe en elle pour trouver les clefs d’une amélioration, ou d’un changement. Un bon moyen d’envisager un retour à l’équilibre après ce confinement  !

Vous avez le choix d’être ce que vous êtes et d’être tout simplement le Maître de votre vie.

Vous possédez en vous les clefs de votre propre bonheur.

Audrey Miagat 

Plus
d'articles

L’impermanence

L’impermanence,comme son nom l’indique, est ce qui n’est pas permanent. La mort : est très bon exemple de l’impermanence. Nous arrivons au monde pour vivre,

Lire l'article »